ze retour of ze revenge of ze ptipimouss

Chers tous,

*keuf keuf keuf* Ce blog croule sous *keuf keuf keuf* une montagne de poussière, s’accumulant *keufkeuuuf* sur son pauvre cerveau à l’encéphalogramme moribond. Il faut se rendre à l’évidence, votre dévouée auteur de gribouilles se rend gravement coupable de négligence criminelle envers son blog.
La faute à Pad’temps, ce grand méchant, qui me monopolise le peu d’essence vitale qui me reste, après un déménagement épique entre la Campagneprofonde du Val de Marne et la Grandeville du même département, mais avant ça encore tout ce que ça a engendré de démarches d’opérations immobilières, au milieu d’une recrudescence d’activité chez Monboulot S.A.S et d’un changement de lycée pour mon agneau. [respire, la phrase est finie]

J’ai également renoué avec mon ancienne amour: le jazz vocal ! Eh oui, la brebis crayonne, mais chantonne aussi (à savoir si elle chante bien par contre, je vous laisse seuls juges… mais pour cela il faudra venir au concert!). Depuis octobre de l’année dernière, je fais donc partie de l’excellent groupe Graffiti, composés de joyeux drilles aussi dingues que moi, et nous avons fait depuis quelques beaux concerts et même un premier album (ouaaaaissss trop la classe). Quelques activités graphiques par dessus tout ça (pochettes de CD, affiche, site web), et me voilà loin, très loin, trop loin de mes chers petits crayons… Même plus le temps d’installer le chevalet pour faire un pastel.

Bref, comme disait Pépin, ne hurlez pas, ne pleurez pas, ne me dites pas « bouuhhhh mais il faut que tu nous refasses de la BD c’était trop bien et on rigolait bien », parce que…. Nom de Zeus ça me manque cruellement aussi !!! J’ose espérer (parce que je suis une optimiste forcenée limite pathologique) que je pourrais trouver encore un petit bout de temps pour vous mettre quelques anecdotes en images. Mais, comme vous me manquez (les deux du fond qui passent loin mais qui regarde encore s’il y a de la vie ici, oui oui vous là bas là!), et que j’ai le blog qui me démange, je me suis dit que j’allais trouver un moyen de faire renaître de ses cendres cette Sheepette qui me manque tant.

Il aura fallut très peu de choses finalement pour retrouver ce sursaut de vie: un post sur Facebook d’une ancienne de 20six, nostalgique des « bonbons » qu’on attribuait aux posts qu’on aimait bien, pour faire resurgir cette envie, ce plaisir, que j’avais lorsque j’écrivais alors (bien avant de dessiner) sous le pseudo de Ptipimouss, avant de devenir la Zesheep que vous connaissez. Alors merci à Masha Seruof, alias L’obsédée Textuelle, pour cette remise en scelle, et un gros bisous à tous les anciens de 20six qui passeront par là ;-)

Bon, en résumé, un peu plus d’écrits et moins de BD plutôt que rien du tout, bon deal non ?

16 septembre, 2013 à 12:59


5 Commentaires pour “ze retour of ze revenge of ze ptipimouss”


  1. Je Rêve écrit:

    Ouéééééééééé ! ça me va ! contente de voir que tu vas bien, toute overbookée que tu sois…
    Bisouilles !

  2. imposture écrit:

    Poke ;-)

  3. dschang écrit:

    haaaaa …. enfin te revoilà …contente de te retrouver même si c’est episodique !

  4. Tite mère écrit:

    Compte sur moi si je peux t’aider à gagner du temps (bricolage, repassage, etc…) pour que nous ayons le plaisir de te revoir sur ton blog. Bisous.

  5. Tite mère écrit:

    Ca fait maintenant presque 5 mois qu’on attend. Je vais te botter les fesses, tu vas voir. Courage, retrouve un peu de temps.


Laisser un commentaire